La pyrite : un problème à ne pas négliger

Vous vous apprêtez à signer une promesse d’ achat pour une maison que vous venez de visiter. Vous recevrez sans doute une analyse des matériaux de remblais (test de pyrite) si la propriété est située dans une zone dite à risque. Comme l’explique l’OACIQ dans un article publié en 2013, « la pyrite est une molécule de sulfure de fer présente dans la pierre de remblai utilisée en construction. Elle peut donc se retrouver autour des drains de fondation et sous la dalle du plancher de la cave ou du garage. Dans certaines conditions, la pyrite peut s’oxyder et produire une sorte de poudre blanche qui gonfle et cause, entre autres, des soulèvements de dalle ainsi que des fissures au solage et aux cloisons ».

Après avoir pris connaissance du rapport qui vous a été remis, plusieurs questions vous viennent à l’esprit. En effet, ce rapport indique que l’indice IPPG (indice pétrographique du potentiel de gonflement) est légèrement élevé. D’autres facteurs doivent aussi être pris en considération afin d’évaluer le risque réel de désordres, mais l’IPPG est un élément important dans l’évaluation globale.

Vous appellerez peut-être alors le laboratoire qui a effectué le test et parlerez à un spécialiste. Du moins, nous vous le recommandons fortement. À la suite de cette discussion et tel que le rapport le précise, le spécialiste vous dira peut être que même si l’IPPG est moyennement élevé, les désordres qui pourraient survenir ne sont que d’ordre esthétique.

En matière de valeur immobilière, il est primordial de toujours envisager la revente d’une propriété. La valeur de celle-ci est influencée par une foule de facteurs qui peuvent faire fluctuer le prix à la hausse ou à la baisse. Il est très important de mettre toutes les chances de votre côté en éliminant tous les irritants possibles.

Même si l’IPPG est moyennement élevé, cela pourrait avoir un impact lorsque vous voudrez vendre votre maison, surtout si le marché est plus lent ou si un trop grand nombre de maisons sont disponibles au même moment.

Voici quelques ressources qui pourraient vous être utiles si vous rencontrez un tel problème :
Association des consommateurs pour la qualité de la construction
Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec
Association des consultants et laboratoires experts (ACLE)

Article rédigé par l’agence immobilière Garcia & Lapierre.