Internet a-t-il révolutionné la profession de courtier immobilier?

Internet prend de plus en plus d’ampleur dans nos vies. Cette présence virtuelle a inévitablement changé la pratique immobilière. Internet est un incontournable pour acheter ou vendre une maison.

Les raisons de la réussite d’Internet dans l’immobilier sont multiples. Pour le courtier immobilier, l’arrivée d’Internet a, incontestablement, avantagé son travail. Internet est, sans contredit, une excellente vitrine ainsi qu’un outil performant qu’il doit bien maitriser et utiliser pour amener ses prospects internautes à pénétrer dans son agence où il prendra physiquement le relais afin de satisfaire son client qualifié.

Pour le consommateur, le côté pratique d’Internet explique à lui seul une partie du succès. Le format des annonces immobilières est aujourd’hui plus complet et permet à l’internaute d’avoir une première idée précise du bien en vente par des visites virtuelles, au moyen de photos ou de visites vidéo, et d’en visualiser également la localisation. L’acheteur potentiel perd moins de temps en visites inutiles. Pour un vendeur, annoncer sa propriété sur le Web, sans intermédiaire, et penser réaliser des économies peut sembler une avenue intéressante.

Mais attention… souvent les gens ont tendance à minimiser ou ignorent les exigences et les obligations qui sont reliées à la vente (ou à l’achat) d’une propriété. De la fixation du prix à la mise en marché, de la qualification des prospects acheteurs aux visites et inspections de la propriété, de la négociation à la promesse d’achat, du financement hypothécaire à la signature et à la préparation des différents documents requis, compléter toutes ces formalités s’avère un travail ardu et complexe et exige énormément de temps.

Compte tenu des sommes impliquées dans l’achat ou la vente d’une propriété, il serait judicieux d’être conseillé par des professionnels. Et recourir aux services d’un courtier immobilier, c’est s’assurer de franchir toutes les étapes avec succès et d’éviter les mauvaises surprises.

Le courtier immobilier dispose d’une solide formation et doit maitriser une foule de connaissances : cons-truction, aspects financiers et légaux, marketing, valeur des propriétés, tendances des secteurs, art de la négociation et bien d’autres. Il a également recours à de nombreux outils et se sert d’un solide réseau de contacts, qui s’étend de l’inspecteur en bâtiment au notaire, en passant par l’institution financière et le courtier hypothécaire. En fait, le courtier immobilier agit presque comme guichet unique! Sans compter que sa présence vous garantit une protection légale et qu’il assure un suivi constant et rigoureux tout au long de son mandat (évolution des démarches, compte rendu des visites, etc.). À ce compte-là, pourquoi se passer d’un courtier?

Internet, donc, malgré tous les avantages offerts aux consommateurs, ne remplacera jamais le contact humain, ni les visites physiques des propriétés et encore moins le travail de courtier immobilier.