Heureux d’un printemps!

Les changements climatiques : un impact réel sur nos maisons et nos vies

Depuis quelques années, nous subissons plusieurs cycles de gel et dégel durant la période hivernale pouvant causer des infiltrations précoces. Ces infiltrations proviennent, dans la plupart des cas, des fenêtres, mais aussi des fissures ou même de la dalle de plancher. Nous remarquons aussi l’augmentation des bris d’aqueducs, puisque les effets du gel et dégel conduisent la gelée plus profondément dans le sol. Il est donc devenu nécessaire de nous ajuster par rapport à ces changements afin d’en réduire les problèmes qui en découlent.

L’arrivée du printemps

Les conditions climatiques douces et ensoleillées ont un effet extraordinaire sur notre moral et provoquent chez la plupart des gens un enthousiasme contagieux. Malheureusement, pour des milliers de personnes, température douce est aussi synonyme d’infiltrations d’eau… Il y a là matière à vous saper le moral.

Lors du dernier trimestre, nous avons identifié des points à vérifier pour préparer sa maison pour l’hiver. Si vous n’avez pas procédé à ces vérifications, il est toujours temps de le faire. Mais n’oubliez pas, puisque rien n’est éternel, l’imperméabilisation ainsi que le drainage de votre fondation ont aussi une durée de vie limitée.

Diverses sources, solutions diverses

Les fissures de béton sont très fréquentes et peuvent s’attaquer à n’importe quelles fondations et structures de béton. On retrouve différents types de fissures et toutes ont leurs causes et leurs conséquences distinctives.

Les fissures peuvent être passives ou actives, il est essentiel de le déterminer avant de procéder à quelque réparation que ce soit.

Les fissures dues au retrait du béton, à un mauvais compactage initial ou au remblayage prématuré du sol autour de la fondation sont dites passives, car elles se stabilisent habituellement après un an ou deux. Un propriétaire consciencieux ne courra toutefois pas le risque et envisagera une réparation définitive de ces fissures.

Par contre, les fissures causées par un problème de drainage, par une contamination de pyrite, par le soulèvement dû au gel, par un affaissement ou par un sol de mauvaise qualité peuvent être encore actives et le propriétaire court alors le risque de voir son problème s’aggraver. Il sera important de s’assurer que la fissure ne bougera plus après une réparation par injection, en renforçant la fondation à l’aide d’ancrages d’acier.

Les racines d’arbres, l’affaissement dû aux mouvements du sol, un remblayage inadéquat ou effectué trop tôt, le soulèvement dû au gel, la poussée du sol, un drain français non fonctionnel ou absent, une mauvaise mise en œuvre du béton ou une conception erronée sont autant de causes de fissures dans les murs de fondations.

Si vous voulez avoir l’heure juste sur l’état de votre fondation, les entreprises Draineau vous offrent un service d’expertise qui vous éclairera sur plusieurs points :

  1. Inclinaisons des pentes et environnement
  2. Fissuration du béton et tige de métal (rod)
  3. Qualité du béton
  4. Test de drain français (efficacité)
  5. Margelle et drainage sur fenêtre
  6. Lacune de construction ou modification du bâtiment
  7. Bassin de captation, système de pompage et d’évacuation
  8. Type de sol (remblai, assèchement, poussée)
  9. Calfeutrage et isolation
  10. Test de pyrite (exécuté par un laboratoire)

 

Martin Defoy
Technicien en fondation

Les Entreprises Draineau
www.draineau.com