FIDUCIES TESTAMENTAIRES

Si vous souhaitez accroître et protéger le capital familial, les fiducies testamentaires constituent un outil incontournable de la transmission de votre patrimoine après votre décès. Donner un héritage est un beau cadeau. Recevoir un héritage avec des outils (fiducies testamentaires) de protection et d’accroissement du capital est certes un plus beau cadeau.
Les fiducies testamentaires sont avantageusement utilisées dans les situations suivantes :

  1. Couples de la classe moyenne avec enfant à charge qui créent une fiducie familiale au profit du conjoint survivant et de ses enfants.
    L’objectif est de fractionner le revenu des biens en fiducie (ex. : assurance-vie de 500 000 $ investie à 4% = 20 000$/revenu annuel) avec les personnes à charge pour réduire (ou annuler) le taux d’imposition et les impôts payables sur le 20 000 $ de revenu d’héritage.
  2. Familles reconstituées qui souhaitent léguer certains biens à leur conjoint avec la certitude que les biens concernés retourneront à leurs enfants à un moment donné (ex. : décès du conjoint, 5 ans après le décès, etc.).
  3. Couples ou personnes seules dont les enfants sont financièrement autonomes et qui souhaitent :
    • a) Léguer leurs biens de façon protégée en cas de revers de fortune (saisie/faillite) de leurs fils/fille.
    • b) Léguer des outils de fractionnement du revenu pour leur permettre de payer moins d’impôt sur le revenu d’héritage.
  4. Gens fortunés qui souhaitent léguer leurs biens de façon logique et structurée et en les protégeant.

Lorsque rédigées « sur mesure » par un juriste expérimenté, les fiducies peuvent répondre aux besoins les plus simples comme aux besoins les plus complexes. C’est un investissement rentable pour la protection et la transmission du patrimoine.