Donner fière allure à son entrée et à son aire de stationnement

Une entrée et une aire de stationnement bien entretenues rehaussent, assurément, l’aspect extérieur d’une propriété et la rendent d’autant plus accueillante. Et même si les aménagements sont âgés de quelques années, il est toujours possible de stabiliser la détérioration des matériaux utilisés, soit l’asphalte ou le pavé uni, tout en leur redonnant une apparence plus jeune. Alors, peu importe s’il s’agit d’asphalte ou de pavé uni, quelques conseils et mesures préventives permettront d’assurer, à ces matériaux, une bonne durée de vie et une meilleure apparence et contribueront, de plus, à minimiser les coûts d’entretien à court ou à long terme.

L’asphalte

La détérioration de l’asphalte est principalement due aux infiltrations d’eau créant ainsi des fissures. Une fissure, pire une fente, laisse passer l’eau. L’hiver, l’eau gelée soulève l’asphalte. Ainsi, pour prolonger la vie d’une allée en asphalte, il est donc important de prévenir l’érosion et de réparer les fissures dès qu’elles apparaissent en appliquant un traitement adéquat tous les deux ou trois ans.

On peut remarquer également que l’asphalte tend à pâlir au fil des ans. Ce processus s’appelle «oxydation». Il est alors possible d’appliquer sur l’asphalte un enduit qui aura tout simplement pour but de lui refaire une beauté et de le protéger contre les épanchements d’huile à moteur et d’essence. Il faut toutefois se garder de croire que cet enduit fera durer le pavage plus longtemps.

Si le pavage n’a pas été bien entretenu depuis son installation et qu’aucune réparation ne peut être faite, il s’agira alors d’arracher le vieil asphalte, de corriger et de rectifier les fondations et le niveau avant de procéder à l’installation d’un nouveau pavage.

Le pavé uni

Avant qu’une allée aménagée avec du pavé uni ne devienne impraticable, il y a plutôt un risque de se lasser, avant tout, de son style. Ce revêtement étant composé d’un mélange de sable, de ciment et d’agrégat très durable, une allée conçue avec ces blocs n’est pas éternelle, mais peut facilement
atteindre 30 ans.

Ainsi, à moins de vouloir absolument un fini luisant, nul besoin d’appliquer un scellant pour conserver la beauté et la propreté du pavé uni. Si le sol venait à bouger, il est possible de déplacer les blocs afin de réajuster le niveau du sol, et de les replacer ensuite. Puis, pour donner un nouveau look à l’entrée, il est possible de modifier la disposition des blocs du vieux pavé uni.

Un aménagement à ne pas négliger

Conçue selon les règles de l’art, une allée asphaltée ou en pavé uni résistera au phénomène de gel et de dégel ainsi qu’au poids des véhicules plus lourds.  Pour s’assurer d’une conception solide et durable et d’une plus grande longévité et aussi pour obtenir des conseils judicieux pour l’entretien, il est important de faire appel à des entrepreneurs expérimentés.

SJ Paysagiste – La passion au bout des doigts depuis plus de 25 ans!

 

Sergio Fernandes
514 213-6539

sjpaysagiste.com