Qu’est-ce qu’un agent immobilier ?

Un agent immobilier est un intermédiaire dans les transactions portant sur des biens immobiliers : ventes et locations. Cet agent peut être un travailleur indépendant ou une entreprise, l’agence immobilière, employant des négociateurs.

Cadre juridique

En France, les activités sur les immeubles et les fonds de commerce sont régies par la loi 70-9 du 2 janvier 1970 dite Loi Hoguet et de son décret d’application du 20 juillet 1972. Elle encadre les personnes physiques ou morales participant habituellement sur les biens d’autrui à la transaction ou la location d’immeubles ou de fonds de commerce et la gestion immobilière[1]. Elle ne s’applique pas aux géomètres, notaires, avocats, architectes pour leurs œuvres et représentants de sociétés de construction pour leurs mises en vente.

Carte professionnelle

Une carte professionnelle obligatoire est délivrée par la préfecture  du département du siège de la société exerçant, à la condition de justifier de l’aptitude professionnelle et ne pas souffrir d’une incapacité ou de l’interdiction d’exercer, et d’être couvert par une garantie financière pour les fonds déposés fournie par une assurance agréée ainsi que par une assurance responsabilité civile professionnelle. Il existe 3 cartes depuis janvier 2006 : pour la vente d’immeubles dite « transactions sur immeubles et fonds de commerce » carte « T » validité 10 ans, pour la gestion de biens loués dite « gestion immobilière » carte « G » et pour l’activité de « marchand de listes ».

Habilitation

Une habilitation doit être confiée par un titulaire de la carte à un collaborateur n’étant pas frappé d’une incapacité. Les agents commerciaux non salariés ne peuvent pas détenir de fonds, ni rédiger des contrats, sauf les mandats, ou donner des conseils juridiques.

Ce collaborateur est appelé négociateur immobilier, il a pour mission de rapprocher un acheteur d’un vendeur, ou un bailleur d’un preneur. Par sa connaissance des prix du marché, des biens disponibles sur chaque secteur, de la nature de la demande et de l’offre, la notion de veille commerciale sur le marché est primordiale. Il participe à la bonne réalisation des transactions.

Mandat

Les clients de l’agent immobilier le mandatent pour une mission précise : de mettre en vente ou en location leur bien ou de rechercher un bien qui correspond à leur attentes. Ce mandat prend la forme d’une convention écrite en application des dispositions du code civil sur les contrats, précisant les conditions de manipulation de fonds ainsi que les conditions de détermination de la rémunération et de la partie en ayant la charge.

Incapacité

L’agent est frappé d’incapacité d’exercer sa profession en cas de condamnation depuis moins de dix ans pour un crime ou à trois mois de prison ferme pour un délit d’escroquerie, de recel, de blanchiment, de corruption, de faux, d’association de malfaiteurs, de trafic de stupéfiants, de proxénétisme, d’exploitation de personnes, d’infraction à la législation sur les sociétés commerciales, de banqueroute, de prêt usuraire, de jeux de hasard, de trafic financier, de fraude fiscale, de piratage informatique, de discrimination ou pour infraction à l’urbanisme, à la consommation, au code du travail. De même, la destitution d’une profession réglementée ou une faillite personnelle induit cette incapacité.

Aptitude

L’agent immobilier doit justifier d’une aptitude professionnelle pour obtenir la carte professionnelle. Celle-ci est justifiée par un diplôme de niveau baccalauréat +3 dans des études juridiques, économiques ou commerciales; un diplôme d’IUT ou un BTS immobilier; le diplôme de l’Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitation, option vente et gestion d’immeuble. Par ailleurs, elle peut provenir d’une expérience professionnelles de trois ans pour les titulaires du baccalauréat ou de dix ans sinon, réduite à quatre ans pour les cadres; cette expérience pouvant être réduite de moité pour les responsables de succursales.

Sources : Wikipédia.