Adopter la bonne stratégie lorsqu’il y a surenchère pour l’achat d’une maison

Vous venez de faire une promesse d’achat pour la propriété de vos rêves. Le même soir, votre courtier vous appelle en vous mentionnant qu’il y a une deuxième promesse d’achat. Quelle attitude adopterez-vous devant une telle situation?

Les acheteurs pensent souvent à tort que parce qu’ils étaient les premiers, leur promesse d’achat sera la première à laquelle les vendeurs vont répondre. Sachez que le vendeur est en droit de répondre à la promesse d’achat qu’il considère la plus intéressante. Souvent, le prix est la première considération. Il est possible que le vendeur préfère la date d’occupation ou, plus rarement, qu’il privilégie un acheteur plutôt qu’un autre parce qu’il le trouve plus sympathique. Dans tous les cas, si deux ou trois promesses d’achat sont présentées, dès que vous serez informé de cette situation, vous devrez rédiger votre stratégie . En effet, dès que les promesses d’achat seront présentées au vendeur, vous n’aurez plus l’opportunité de vous ajuster .

Devant une telle situation, nous vous suggérons soit d’offrir le prix demandé ou même un peu plus, soit de mettre le moins de conditions possibles dans l’offre d’achat et des délais plus courts pour la réalisation des conditions.

Enfin, il faut retenir qu’en pareil cas, les conseils de votre courtier seront très importants pour gérer la situation et cela prendra  une bonne expérience pour éviter de perdre la maison que vous aimez ou de payer trop chère pour celle-ci!

Une bonne stratégie sera requise!

 

Article rédigé par l’agence immobilière Garcia & Lapierre.